Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2017-04-28T13:42:35+02:00

Un casse tête parmi tant d'autres...

Publié par Mode d'Emploi Madame Maman
Un casse tête parmi tant d'autres...

C'est bien plus qu'un casse tête chinois : Quel parent ne s'est pas déjà arraché les cheveux ou n'a pas passé des heures à comparer des sièges auto?, Le siège auto qui sera le meilleur pour son/ses enfants? Le plus sécuritaire ? 


Moi je vous l'avoue, quand Mlle FLOWER est passée de la coque au siège auto, mon mari et moi avont passé des jours et des jours à comparer puis chercher, car il y a une panaoplie phénoménale  en matière de siege auto. Tous ça pour finalement faire confiance au vendeur du magasin censé être specialisé dedans.
Comment ça : les commerciaux peuvent jouer avec la sécurité de nos enfants ? 
Il faut bien croire que oui! Mais bon, il faut dire que nous faisions parti de ces parents qui sont naïf: On croyait que tous les articles pour les enfants vendu en France, étaient forcément bon pour eux.


Jusqu'au jour ou je tombe sur une page facebook: page securange ... Je parcours cette page puis je me rends vite compte que Mlle FLOWER est dans un siège auto non sécuritaire, donc je me suis rendu à l'évidence que toutes les affaires de nos enfants vendu en FRANCE ne sont pas automatiquement bon et qu'il ne faut compter que sur nous, les parents pour faire les meilleures recherches possible.
 Cela faisait plus de 1 an et demie que Mlle FLOWER était dans un MAUVAIS siège, et si j'avais eu un accident que ce serait il passé ?il suffit de regarder les crash test des mauvais siège. A cette découverte, j'ai eu un sentiment de colère contre moi et ce vendeur en qui nous avions fait confiance. Pourtant c'était un siège à 350 euros, ce qui n'est pas donné. J'ai appris sur leur page mais également sur leur
blog securange super bien expliqué, que ce n'est pas forcément les sièges les plus cher les meilleurs. 

Leur page et leur blog, m'ont appris énormément et sur la page Facebook  la créatrice et les admins font un boulot plus que formidable. Elles aident tous les parents à faire des choix et surtout les BON choix: selon votre budget , selon le modèle de voiture et surtout par rapport à vos enfants (poid ,taille, comportement ) . 
Je voudrais les remercier dans cet article car c'est grâce à eux que mes enfants seront en sécurité dans notre voiture . 
Elles sont là également pour vous rassurer sur vos a prioris par exemple Mlle FLOWER va repasser en dos route (largement plus sécuritaire à voir sur leur
page et blog tout y expliqué ) pourtant ça fait plus d'un an et demi qu'elle était face route, mais vous verrez que pour les enfants ça ne les gênes en rien, bien au contraire . 
Je vous encourage donc vivement à aller faire un petit tour chez eux pour savoir si vos enfants sont en sécurité dans votre voiture, ainsi que pour vous guider lors d'un achat ou pour toutes questions etc...


Heureusement, il y a des personnes qui pensent avant tous à la sécurité plus qu'à l'argent, en parallèle moi cela me paraissait normal de faire confiance aux vendeurs, on n'est pas censé savoir que la plupart n'ont aucune formation dans le domaine et qu'ils sont là justement pour vendre ...

Et pour vous: casse tête ou pas l'achat du siège auto ? vous connaissiez déjà securange ? 

Voir les commentaires

2017-04-22T15:23:18+02:00

Quand l'idéologie n'est que mirage

Publié par Mode d'Emploi Madame Maman
Quand l'idéologie n'est que mirage

On rêve tous étant petit de la vie que l'on aura plus tard. 
On commence d’ailleurs souvent par: "Quand je serais grand ..."


Je vous parle souvent de mon "schéma" familial, mais quel est-il réellement ? :
" Quand je serais grande, je me marierai jeune avec le père parfait de mes futurs enfants, nous en auront 4, dans une grande maison avec des animaux.
Je travaillerai mais je m'occuperai de mes enfants à temps plein, sans jamais les laisser un seul weekend. Je serai capable de tenir ma maison impeccablement bien h24 les doigts dans le nez, je ferai chaque jour de bon repas cuisinés et super équilibrés. 
Il y aura dans notre famille une super harmonie avec un débordement d'amour, ça ne criera jamais chez nous et je saurai rester zen en toute circonstance ."

Voici le fantasme que je me faisais de ma future famille . Vous vous doutez bien qu'entre rêve et réalité il y a parfois des océans :-) . 

J'idéalisais beaucoup ma vie de famille, par rapport à ma propre histoire, je ne voulais surtout pas refaire les "erreurs" de mes parents, en parallèle j'avais une grande admiration pour ma mère pour certaines choses .
Je n'ai pas réellement eu de père (mais j ai eu un super beau père ), il était donc super important pour moi de garder à vie le père de mes enfants, je voulais me marier avant d'en avoir.
En ce qui concerne la facilité à élever ses enfants et réussir à tenir sa maison nickel h24, ça vient de ma mère qui faisait ça avec une telle aisance que je pensais que c'était naturel chez toute femme et toute maman .
Pour l'image voulu de l’harmonie au top en toute circonstance avec un débordement d'amour,cela  vient du fait que chez moi c'était totalement anarchique avec beaucoup de cris et les déclarations d'amour étaient plutôt tabou, il était évident que je voulais le contraire dans ma future maison . 

Alors mon schéma familial est-il si différent que ce que j'aspirais? 
Oui, parce que je ne suis pas la personne parfaite que je voulais être, donc l'idée que je me faisais du foyer était différente.

La réalité qui efface le mirage :
J'ai trouvé l'amour de ma vie au lycée, on avait 16 ans et demi, on a su très vite que l'on était fait l'un pour l'autre on a vite habité ensemble et nous avons eu deux chats Léon puis Lilas , nous nous sommes mariés un peu plus de 4 ans après notre premier bisou. Nous avons ensuite eu Mlle FLOWER, jusque là mon schéma familial était plus que parfait (à mon sens ), il est devenu mirage quand j'ai connu le rôle de mère, j'ai compris que devenir maman, n'était pas inné et que cela n'était pas si simple.
Mes projets et ma vision ont commencés à se modifier.
Non, je ne suis pas une pro de la cuisine et je ne fais pas tous le temps des repas équilibrés. Je ne tiens pas ma maison h24 propre et il y a souvent du désordre. Je suis loin d'être la maman zen tant espéré. Mais quand on ouvre la porte de chez nous on voit l'amour qui nous entoure. L'on se dit plus d'une fois par jour que l'on s'aime avec des paroles et des actes . 
Je garde nos enfants comme on l'a toujours voulu et le weekend ils sont chez nous, on a pas de répit mais c'était notre désir. M'sieur Dino est arrivé 2 ans et 1 mois après la grande sœur, on passe un sacré cap de 1 à 2 enfants mais quel cap magnifique . 

Je suis donc plus ou moins loin du schéma parfait et idéologique que j'avais commencé à me construire étant petite jusqu'à la naissance de ma fille. Mais je suis contente de comprendre que ce schéma n'était au final que brouillon, parce qu’il était fait par rapport à mes parents, par rapport aux influences de mon entourage. Dorénavant je construit l'arbre de notre vie , jour après jour branche après branche l'arbre se forge et il prend vie. Ma propre famille se réalise sans aucune influence autour, avec ma propre perception de la vie et ça change tout. 

Ma vision des choses était erronée, maintenant mon foyer construit, la réalité a repris le dessus et ce n'est plus mon esprit qui modélise ma famille, c'est ma famille qui change mes opinions. Car les enfants font grandir et mûrir, je ne suis pas la maman parfaite que je voulais être, je suis juste devenu la mère et la femme (im)parfaite qu'ils ont besoin d'avoir. 
Chaque jour, je grandis grâce et pour eux . 

La vie de maman est loin d'être facile, il suffit juste de l'accepter pour avancer .
Le rôle de mère n'est pas livré avec le mode d'emploi, c'est à nous de le créer . 

Et vous est ce que vos rêves de foyer étant petite se sont réalisés ?

Voir les commentaires

2017-04-12T13:00:18+02:00

De la tape sur la main à la bienveillance.

Publié par Mode d'Emploi Madame Maman
De la tape sur la main à la bienveillance.

Je ne suis pas la mère parfaite, la maman que j'aurais voulu être ou du moins celle que j'espérais devenir.
Depuis petite, je cris haut et fort que: "Non! Mes enfants ne seront jamais touchés, même pas une micro fessée. On se moquait de moi m'affirmant que sans fermeté et sans geste dur (tel que la fessée), l'enfant ne serait pas amené à comprendre .

J'ai donc grandi avec cette volonté : "Moi, je ne toucherai jamais mes enfants ". Jusqu'au jour ou ma fille de 18 mois avait dépassé les limites (mes limites), sans même réfléchir, la tape sur le dos de sa main est partie. C'était un geste tellement brusque pour moi et tellement incompréhensible pour elle . Son regard et ses larmes disaient: "Comment peux-tu me faire ça ?", sans vous parler de son visage qui exprimait la peur.
Pas besoin de vous dire que je m'en suis terriblement voulu, à moi mais aussi à elle :" pourquoi m'a-t-elle poussé a bout ?", mais bien sûr que ce n'était pas de sa faute, c'était moi qui à ce moment là ne la comprenais pas, de plus j'étais enceinte j'avais moins de patience (bien que ça n'excuse rien). 

Pour certains cela ne choque pas une petite tape, mais pour moi ça voulait dire beaucoup plus, je venais aussi de donner raison aux personnes qui affirmaient que l'on était obligé de "taper" pour élever ses enfants, je donnais raison à la violence pourtant je sais qu'elle ne résout rien.
Je m'étais promis de ne pas recommencer, malheureusement je l'ai fait encore une fois, une de trop, mais j'ai été " puni", dès que j'approchais de ma fille pour dire "non" à quelque chose, elle mettait sa main derrière le dos et elle disait :" Non, pas frapper main, maman". 
Pourtant ce n'était qu'une petite tape , ce n'était pas fort . 
Du point de vue d'un adulte ce n'était rien, bien sûr, mais du point de vue d'un enfant c'est égal à une humiliation, il prend ça comme un abu de pouvoir et surtout il est déçu de nous et il se sent trahi. 

Après cette deuxième tape, je me suis beaucoup remise en question. J'ai cherché des alternatives, car il était hors de question que je recommence ce genre de chose. 
Puis un jour, je suis tombée sur une page facebook et un super blog: happynaiss.
C'était pleins d'idées, de conseils pour remédier à la "fessée" et aux comportements VEO (violence éducative ordinaire) . Sur son facebook j'ai pu prendre contact avec cette charmante Madame qui m'a gentiment donné des conseils et m'a guidé vers les bons livres pour m'initier à la bienveillance.
N'hésitez pas à aller voir son blog ou son facebook pour vous initier ou simplement par curiosité. 

Attention, je ne suis pas là pour critiquer les gens qui pensent que la VEO est bonne dans l'éducation de nos enfants .
Je dis juste mon point de vue : "certaine que ce n'est pas le bon choix et que l'enfant développe juste une peur de l'adulte en qui il devrait avoir le plus confiance (nous les parents)". 
J'écris surtout cet article pour que tous les parents qui ne connaissent pas la bienveillance, puissent être au courant qu'il y a d'autres alternatives à la VEO (j'aurais aimé le découvrir plus tôt).
Je vous conseille pour l'initiation deux livres: "j'ai tout éssayé" et " au coeur des émotions de l'enfant" d'Isabelle filliozat.

Je suis encore loin de celle que je voudrais être, j'apprends chaque jour et chaque jour je me remets en question, la bienveillance est loin d'être facile, mais cela vaut tellement le coup de chercher toutes les possibilités pour que l'enfant et le parent soient écoutés.


N'hésitez pas à donner vos avis .

Voir les commentaires

2017-04-03T05:41:40+02:00

Le meilleur choix, c'est le votre : biberon ou allaitement ?

Publié par Mode d'Emploi Madame Maman
Le meilleur choix, c'est le votre : biberon ou allaitement ?

Quand la culpabilité émet des doutes ...

Pour Mlle FLOWER la décision de l'allaiter ou non a été très compliquée, je voulais l'allaiter mais pas vraiment.
En plus je n'étais au courant de rien, sur internet comme à chaque fois, on lit de tout et je n'avais eu aucune aide ou information du corps médical. 
Avec le recul, je pense que j'attendais que l'on prenne la décision à ma place.
A vrai dire je ne savais pas ce que je voulais réellement. J'avais tellement d'apprioris et de préjugés sur l'allaitement, j'ai donc décidé de prendre la "facilité" : J'ai suivi le schéma familial des femmes de ma famille, étant toutes des "biberonnantes " j'ai donner le bibi à Mlle FLOWER.

Mais si vous saviez comme on m'a fait culpabiliser ce choix, pas ma famille non, plutôt la PMI et les forums de maman.
A savoir que pour eux, les femmes qui donnent le biberon ne donnent pas le meilleur à leurs enfants, que c'est totalement égoïste et que l'on ne donne pas les immunités nécessaire (bizarrement ma fille NON ALLAITEE est tombée malade pour la première fois à 11 mois et d'une maladie infantile comme quoi...), je ne pense pas avoir été égoïste ou qu'elle ait manqué de quoi que ce soit.

En ce qui concerne M'sieur DINO, je n'ai pas eu à réfléchir bien longtemps, ce sera l'allaitement. Pas pour la culpabilité que j'avais pu avoir avec sa soeur, non. Seulement pour le côté pratique avec deux enfants en bas âge et le côté économique, j'ai surtout pensé à ça avant tout. 

Et moi qui pensais n'avoir affaire à aucune remarque, ça a été pire que si je lui avais donné le biberon. Déjà le regard des gens quand tu donnes le sein dans un endroit public (que tu caches sous un lange !), le même regard que si j'étais à poil sauf que là, je nourris mon enfant.
Après il y a les remarques (après plus de 3 mois d'allaitement ) "ah mais tu allaites encore ?" , "il fait pas ses nuits c'est à cause de l'allaitement", "c'est pour toi que tu allaites ?" (et j 'en passe).
M'sieur DINO a 13 mois et j'allaite toujours plus ou moins la nuit et il a des bibis (soit dit en passant, il ne fait toujours pas ses nuits).
Pour la famille qui était pro bibi ça a été dure de voir "Mama" donner le sein (ils avaient jamais vue ça de si près), ça les dégoutait presque.
Mais ils acceptaient et faisaient parfois des remarques rigolotes, ça n'allait pas plus loin.
 
En ce qui concerne mon allaitement, j'ai eu de très bon conseils grâce à un groupe facebook. Pour celles qui se posent des questions (allaiter ou pas, comment réussir au mieux son allaitement) vous aurez sans doutes vos réponses là bas. Elles m'ont été d'une ENORME AIDE:
 groupe allaitement ATCE.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de prendre votre décision vous et vous seule. 
Allaiter ou non c'est votre point de vue et il n'appartient à personne d'autre, sachez que quelque soit votre choix : l'entourage, les connaissances, les passants ...auront toujours quelque chose à redire. Autant faire ce que l'on veut.

Ne culpabilisez surtout pas, ce qui est bon pour vous est le meilleur pour votre enfant (allaiter alors qu'on ne le veut pas ou donner le bibi alors que l'on voudrait allaiter n'est pas bon ni pour vous ni pour le bébé).

Votre choix : bibi ou allaitement?

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog